Stratégie d’entreprise en un mot ? SWOT !

Photo of author
par Jean de la Tour

 

Vous venez de terminer la création de votre entreprise ou vous envisagez d’en créer une ? Vous devez impérativement avoir un plan d’action ! Aucun entrepreneur ne se lance en espérant un échec, et la clé de la réussite se compose en partie d’une stratégie commerciale et marketing élaborée. Mais définir une stratégie d’entreprise est plus facile à dire qu’à faire, surtout quand on est débutant en la matière.

Pour construire une stratégie d’entreprise bien pensée, des méthodes sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre analyse. La plus connue d’entre elles est l’analyse SWOT. Mais comment la réaliser ? Avec notre article, la méthode SWOT n’aura bientôt plus aucun secret pour vous !

SWOT : qu’est-ce que c’est ?

SWOT est l’acronyme de “Strengths Weaknesses Opportunities Threats”, qui se traduit par “Forces Faiblesses Opportunités Menaces”. Cet outil, dédié à la stratégie d’entreprise, permet de définir les options stratégiques d’un projet, d’orienter votre positionnement lors de  création de votre entreprise et de définir les objectifs à atteindre.

La méthode SWOT a l’avantage de pouvoir être utilisée à toutes les échelles d’une entreprise, de la détermination d’une politique globale, à celle d’un seul service ou d’une démarche spécifique comme une stratégie commerciale.

Les forces et faiblesses représentent les axes internes. Il s’agit de réaliser une sorte de bilan complet, de diagnostic de l’entreprise. L’entreprise a un pouvoir direct sur ces éléments. Les opportunités et menaces constituent l’axe externe. C’est l’environnement dans lequel évolue l’entreprise et qui peut avoir un impact sur celle-ci.

L’analyse SWOT se décompose donc en 4 grandes parties :

  • Les forces (strenghts) : ce sont les initiatives mises en place qui rapportent de bons résultats, comme un avantage concurrentiel. Pour identifier vos forces, plusieurs questions doivent être posées, comme : Quels sont les points forts de l’entreprise ? Comment notre entreprise se démarque-t-elle ? Qu’est-ce que notre clientèle apprécie particulièrement ?
  • Les faiblesses (weaknesses) : ce sont les initiatives peu performantes, qui nécessitent une amélioration pour être plus efficaces et obtenir de bons résultats. Pour les déterminer, il faut s’interroger de la manière suivante : Quelles sont les actions moins performantes ? Pourquoi ces actions sont moins performantes ? Comment pouvons-nous nous améliorer ? Quelles sont les ressources insuffisamment exploitées ?
  • Les opportunités (opportunities) : ce sont les possibilités de développement identifiées. Par exemple, une sous-estimation d’un marché qui pourrait être exploité ou le lancement d’une nouvelle campagne marketing pour rebooster les ventes.
  • Les menaces (threats) : ce sont les éventuels problèmes susceptibles d’affecter l’entreprise. Elles sont externes et hors de contrôle. Un exemple récent est celui d’une pandémie, ou bien entrée d’un nouveau concurrent sérieux sur le marché.

L’analyse SWOT permet donc d’identifier les opportunités potentielles et les axes d’amélioration, ainsi que les risques. Elle vous permet d’avoir une vision globale et d’avoir en tête toutes les informations nécessaires pour la réussite de votre futur plan d’action.

Comment faire une analyse SWOT ?

Pour réaliser une analyse SWOT efficace, le mieux est de réaliser une représentation visuelle des éléments. On appelle cela la matrice SWOT :

Forces  Faiblesses  
Opportunités  Menaces   

Même si ce format est recommandé, chaque entreprise réalise son analyse à sa manière. Il est également nécessaire de réaliser des recherches préalables, via une étude de marché, ou bien d’extraire les données chiffrées de l’entreprise dans différents domaines, pour obtenir un résultat pertinent.

 Pour un SWOT efficace, nous vous donnons quelques recommandations :

  • Concentrez-vous sur les faits, et non sur des intuitions ! Prendre des éléments sûrs et ne pas compter sur des estimations vous évitera d’aller dans la mauvaise direction.
  • Soyez synthétique ! Votre analyse doit vous offrir une vue d’ensemble, alors elle doit tenir sur une seule page. Il faut aller à l’essentiel.
  • N’hésitez pas à collaborer ! Faire ce travail en groupe vous permettra de réunir le plus d’éléments possible et de réfléchir ensemble aux potentielles solutions. Prévoyez des sessions de brainstorming et échanger avec différents services.
  • Soyez créatifs ! Motiver les équipes pour stimuler l’innovation à travers des activités et des méthodes dynamiques. Cela vous permettra d’imaginer des solutions auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé.
  • Remettez votre stratégie en question ! Bien entendu, vos faiblesses vont vous pousser à modifier votre stratégie, mais ce qui est déjà bon, c’est-à-dire vos forces, peuvent toujours être améliorées. Que pourrions-nous mieux faire ? Voilà une question à garder à l’esprit.
  • Définissez vos priorités et classez vos idées ! Déterminer vos meilleures opportunités et les classés selon vos capacités de réalisation et leur impact vous aidera à établir une stratégie efficace et des objectifs cohérents.
  • Ne vous limitez pas ! L’analyse SWOT est efficace, mais peut toujours être complétée par d’autres outils. Par exemple : 
    • l’analyse PESTEL (Politique, Économie, Social, Technologie, Environnement, Légal) qui permet d’évaluer plus précisément l’impact des éléments externes sur votre entreprise ;
    • les 5 forces de Porter pour analyser le paysage concurrentiel ;
    • la matrice BCG ou la matrice Mac Kinsey, permettant d’analyser la position de l’entreprise dans ses domaines d’activités sur leurs marchés.

Vous savez maintenant ce qu’est une analyse SWOT et comment la réaliser au mieux. Vous êtes prêts à réaliser votre analyse SWOT, à vous de jouer !

Laisser un commentaire