Entretenir sa moto : les travaux à faire à la maison !

Photo of author
Written By Jean de la Tour

 

L’entretien d’un véhicule est à prendre en compte lors de l’achat. Souvent, nous n’y pensons pas mais l’entretien représente un réel poste de dépense sur la durée de vie d’un véhicule. Que ce soit une moto ou une voiture, certaines actions restent simples à réaliser soi-même à la maison !

Alors comment entretenir sa moto pour pas cher ? Vous allez devoir retrousser vos manches et effectuer quelques contrôles avant de faire quoi que ce soit ! Ce que nous allons vous présenter reste à portée de tout le monde, et même du moins bricoleur.

Effectuer ses travaux à la maison permet de réaliser quelques économies, notamment sur la main d’œuvre que fait payer chaque mécanicien ! Entretenir sa moto à la maison, c’est aussi avoir des consommables et des pièces d’usure non margées. Là encore, c’est une économie !

Sans plus tarder, voici quels sont les points à contrôler à la maison !

Entretenir sa moto : le moteur !

L’élément central de la moto : le moteur ! Qu’importe la configuration du moteur ou sa cylindrée, les vérifications sont pratiquement les mêmes. Les étapes évidentes sont la vérification des fluides, comme l’huile moteur, le liquide de refroidissement, et l’huile de boite de vitesse.

  • Huile moteur

Si l’heure n’est pas à la vidange, un contrôle régulier du niveau d’huile moteur de la moto est important. Il doit être fait régulièrement, tous les 1000 km ou toutes les semaines. L’huile moteur moto va lubrifier les pièces en mouvement, et permettre un contrôle de la chaleur en interne. Autant vous dire que l’huile est indispensable dans un moteur à combustion interne !

Pour faire le contrôle de ce dernier, vous pouvez faire le niveau à partir du hublot sur le carter moteur. Celui-ci vous indiquera précisément le niveau, attention, selon les motos, il se fait à chaud OU à froid !

Certaines motos sont équipées de jauge, tout comme les voitures. Référez-vous aux données du constructeur afin de savoir comment contrôler le niveau.

Bien entendu, faites un appoint si nécessaire. Autrement, la vidange peut être nécessaire si votre huile est trop vieille (plus d’un an) ou trop kilométrée (suivant les moteurs + ou – 8 000 km). Lorsque vous vidangez un moteur de moto, prévoyez également de changer le filtre à huile en même temps. Celui-ci a sûrement fait son temps et est gorgé d’impuretés !

  • Huile de boîte de vitesse

Sur la plupart des motos en circulation, la boite de vitesse est lubrifiée par l’huile du moteur. Mais ce n’est pas toujours le cas ! Si votre boîte de vitesses à un carter d’huile séparé, contrôlez son niveau et faites également l’appoint si nécessaire.

  • Liquide de refroidissement

Bien évidemment, les motos plutôt âgées sont refroidies par air, ne cherchez pas de liquide de refroidissement si c’est le cas ! Bref, en réalité le niveau varie très peu sur le liquide de refroidissement. À moins d’avoir une fuite sur le circuit, vous ne devriez pas faire d’appoint.

Cependant, il est tout de même important de le vidanger, une fois tous les 2 ans. Avec le temps, il perd ses propriétés. Un changement ponctuel ne fera pas de mal !

L’entretien d’une moto est d’autant plus important pour celles qui sont utilisées sur circuit. Leur stress mécanique est bien plus important et nécessite un entretien en bonne et due forme pour perdurer. Infos Motopiste vous donne toutes les clés dont vous avez besoin pour la pratique de la moto sur circuit !

Entretenir sa moto : le freinage !

Un point extrêmement important : le freinage ! Celui-ci est facilement vérifiable lorsque vous êtes en circulation. Est-ce que votre freinage à le même mordant ? Y a-t-il un bruit suspect ? Heureusement, le système de freinage est assez simple à contrôler.

Visuellement, vous pouvez vérifier la présence de garniture sur les plaquettes de freins. Que ce soit à l’avant ou à l’arrière, vous devez toujours avoir au minimum 5 mm de matière !

Autre contrôle, la vérification des étriers, et donc des pistons et coulisseaux. Si vous pouvez lever votre roue avant avec une béquille de stand, ce serait top ! Une fois suspendue, faites-la tourner plusieurs fois et tendez l’oreille. Au mieux, il ne doit pas y avoir de bruit, sinon un léger frottement est tolérable. 

Avec la pollution routière, et le sel de l’hiver, il se peut que certains éléments comme les pistons et coulisseaux se grippent. Répétez l’opération en mettant quelques coups de frein pour s’assurer que tout va bien. Un contrôle récurrent permet de s’assurer du bon fonctionnement de son système de freinage !

Enfin, le contrôle visuel du liquide de frein est important. Il faut qu’il y ait le bon niveau et que ce dernier n’ait pas un aspect noirci ou verdâtre. Normalement, le système de freinage doit être purgé tous les 2 ans, peut-être qu’il est temps pour vous ! Cet aspect est souvent négligé, mais ô combien important !

Une fois arrivée à ce stade, vous aurez fait une bonne partie de l’entretien moto ! Il reste tout de même deux éléments importants à vérifier !

Entretenir sa moto : autres éléments !

Entretenir sa moto : les pneumatiques !

Les pneus sont les éléments les plus importants sur un deux-roues. Seul élément en contact avec la route, vous devez vous assurez de leur bon état ainsi que de leur pression régulièrement.

Pour l’état c’est assez simple. Les témoins d’usures vous renseigneront facilement sur l’usure générale de vos pneumatiques. Ensuite, assurez-vous de ne pas avoir de corps étrangers, sur la bande de roulement et les flancs. Bien sûr, si vous détectez une hernie, changez votre pneu rapidement !

Enfin, vérifiez toutes les deux semaines votre pression de pneus à froid ! Dans de rare cas, celle-ci se fait à chaud, mais il vaut mieux se référer aux données du fabricant. Il est important de la faire à froid, car avec le contact de la route, l’air à l’intérieur va chauffer et la pression va augmenter (+0,2 à 0,3 bars).

Entretenir sa moto : la chaîne !

La chaîne de transmission de la moto est un élément mécanique très important. C’est elle qui va transmettre la puissance du moteur à la roue arrière. Il est donc primordial qu’elle soit propre, graissée et en bon état ! 

Le nettoyage et le graissage de la chaîne de transmission se fait après un lavage, une pluie, ou 500 km. Nous insistons sur l’importance du nettoyage avant le graissage des maillons !

Enfin, celle-ci doit-être correctement tendue pour optimiser la durée de vie du kit chaîne et le confort de conduite.

Pour terminer, nous pensons qu’un nettoyage régulier de votre moto ne fera que du bien. Ceci vous permet de faire le tour et de vérifier différents points pendant ce nettoyage !

A lire également sur les motos :

Laisser un commentaire