Quel permis pour une moto électrique ?

Photo of author
Written By Jean de la Tour

 

Le monde du transport innove et évolue sans cesse pour répondre aux enjeux écologiques et économiques. Les constructeurs doivent respecter les normes antipollution instaurées par l’Europe, tout en proposant des véhicules fiables et performants. Tout comme les automobiles, nous voyons apparaître des motos et scooters électriques dans nos villes.

Notamment dans les grandes agglomérations comme Paris ou Lyon ! Le deux-roues est extrêmement pratique pour s’y déplacer, et si nous pouvons y lier l’utile à l’agréable, pourquoi pas ? La moto électrique se démocratise dans ces grandes métropoles où la circulation est dense et où les transports en commun ne correspondent pas toujours à vos besoins !

Vous réfléchissez donc à l’option moto électrique. La question suivante va se poser : quel permis avoir pour conduire une moto à moteur électrique ? C’est-ce à quoi nous allons répondre tout de suite !

Quel permis pour une moto électrique n’excédant pas 11 kilowatts ?

Commençons par l’équivalent électrique de la 125 cm3 de cylindrée ! Vous pourrez conduire ces deux-roues si vous êtes titulaire du permis moto A1. Le permis A1 vous autorise à piloter une moto électrique d’une puissance inférieure ou égale à 11 kW. Par ailleurs, vous trouverez également des scooters électriques dans cette gamme de puissance, et qui peut mieux vous convenir.

L’accès au passage de cette catégorie du permis moto se fait à partir de 16 ans révolus. Vous aurez à passer le code de la route moto en premier lieu. Celui-ci est obligatoire et ne peut pas être remplacé par le code automobile.

Une fois l’examen passé, il vous restera 20 heures de pratique à réaliser sur piste privée, puis sur route. Le ratio est généralement de 8 sur piste et 12 sur route. Celui-ci peut être ajusté selon vos facilités ou difficultés, mais vous devrez réaliser les 20 heures complètes au minimum pour valider votre permis moto électrique !

Quel permis pour une moto électrique n’excédant pas 35 kilowatts ?

Le permis A2 vous sera nécessaire pour cette catégorie de moto. Le permis moto électrique A2 vous autorise à piloter sur la voie publique un deux roues développant 35 kW ou moins ! Avec un moteur thermique, la puissance maximale autorisée est de 47,5 chevaux.

Il vous faudra attendre vos 18 ans pour vous inscrire à ce permis moto électrique A2. Il est composé des mêmes épreuves que le permis A1. Un code de la route, une épreuve pratique sur piste privée ainsi que d’une épreuve sur route.

Vous devrez réaliser 20h de formation pratique, dont 8 sur piste et 12 sur route. Encore une fois, le moniteur adaptera cette ventilation horaire selon vos capacités. Vous devrez tout de même réaliser un minimum de 20 heures pour vous présenter le jour de l’examen du permis de conduire.

Si vous êtes déjà titulaire du permis A1, vous n’aurez que 15 heures de formation pratique à réaliser pour le permis moto électrique A2. Une fois que vous aurez de l’expérience et de l’assurance au guidon de votre moto ou scooter électrique, vous pourrez passer à la suite !

Quel permis pour une moto électrique dont la puissance est supérieure à 35 kilowatts ?

Ce permis moto électrique A n’est accessible que si vous êtes déjà titulaire du A2 depuis au moins 2 ans ! Vous devez donc avoir au moins 20 ans pour y prétendre. Cette fois, vous n’aurez pas d’examen avec un inspecteur. Vous devrez passer une formation de 7 heures dans une moto école afin de valider votre montée en compétences.

Cette formation est également composée de formation théorique, et pratique, sur plateau et sur route. Au bout des 7 heures de formation, le moniteur vous délivrera le Graal ! De plus, cette formation se réalise en moyennant un prix aux environs de 250 euros !

Le permis A vous autorise à conduire toutes les motos. Les puissances au-dessus de 35 kW sont enfin accessibles pour les motos électriques ou thermiques !

Lire également : Utiliser son CPF pour financer son permis de conduire

Permis moto électrique : à quoi peut servir le permis B ?

Le permis B vous sera utile pour conduire une catégorie de moto à moteur électrique ou thermique. En effet, en justifiant de 2 ans de conduite automobile, vous aurez accès à la moto ou scooter électrique de puissance inférieure ou égale à 11 kW qui est l’équivalent de la 125cc de cylindrée.

Là encore, une formation pratique sera nécessaire, vous ne serez pas livré à vous même ! La formation se dispense sur 7 heures et comprend une formation pratique et théorique, tout comme le permis A.

Permis moto électrique : Qu’en est-il des 50cc électriques ?

Il y a de plus en plus de 50cc ou de scooters électriques sur nos routes et dans nos centres villes ! Ce type de véhicule est disponible à la conduite à partir de 14 ans. Il faudra vous inscrire au permis AM, pour être autorisé à conduire un deux roues motorisées de moins de 4 kW. Pour les plus âgés d’entre nous, il n’est que le remplaçant du Brevet de Sécurité Routière (BSR) !

Les motos ou scooters électriques de moins de 4kW sont bridés à 45 km/h. Le permis AM est dispensé après le passage d’une formation de 8 heures dans une moto-école.

Le permis B ouvre également droit à la conduite de cette catégorie de véhicule, sans avoir le niveau AM (ex BSR) !

Ne pas oublier l’équipement moto !

L’équipement moto reste important et obligatoire quelle que soit la catégorie du permis visée. Le casque et une paire de gants homologués sont obligatoires lorsque vous vous déplacez en deux roues motorisées. L’équipement est une question de sécurité, qu’il ne faut pas négliger !

Pause Moto vous propose un large choix d’avis et comparatif sur l’équipement moto. Vous y trouverez nos avis et conseils pour vous équiper au mieux et au meilleur prix !

Laisser un commentaire